immobilier-pratique.fr

Les panneaux solaires : un atout pour l’immobilier

Les panneaux solaires : un atout pour l'immobilier

Les besoins des usagers évoluent avec le temps et les avancées technologiques. Par conséquent, les critères exigés par les acheteurs potentiels se sont également développés. Le nombre de personnes favorables aux énergies renouvelables augmente considérablement, ce qui fait des panneaux photovoltaïques un atout pour l’immobilier. Les propriétaires qui prévoient de vendre peuvent optimiser leur chance de trouver rapidement des acquéreurs en procédant à l’installation de ces dispositifs. Effectivement, la présence de panneaux solaires est un facteur décisif qui influe sûrement sur le choix des acheteurs.

Quel est le prix d’un panneau solaire ?

Chaque enseigne propose ses propres tarifs, mais les prix affichés sont le résultat du calcul de plusieurs éléments. En effet, la puissance, le type de panneaux solaires, la main-d’œuvre et la pose font varier le coût de ces dispositifs. Dans tous les cas, le prix au mètre carré est évalué entre 350 € et 700 €. Toutefois, il se peut que le montant soit plus élevé selon la spécificité de la demande. Le tarif est moins cher lorsque les panneaux photovoltaïques sont intégrés au bâti. Que ce soit pour une nouvelle maison ou pour un bâtiment déjà existant, il convient de faire appel à un professionnel qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour s’assurer de l’efficacité énergétique, du rendement et de la durabilité de l’installation sur plusieurs années.

Impact des panneaux solaires sur la valorisation immobilière

La valeur marchande des maisons équipées de panneaux photovoltaïques est bien supérieure à celle des biens immobiliers dotés de systèmes électriques traditionnels distribués sur le réseau. Pourtant, en dépit de leur prix de vente qui tend à augmenter, ce type de logement a la cote et trouve rapidement des preneurs. Idéalement, les maisons autonomes sont les plus convoitées, cependant avec cette autosuffisance énergétique, elles représentent un investissement de taille dont les bénéfices durent des années. Alors, les propriétaires qui aspirent à valoriser leurs biens immobiliers ne doivent pas hésiter à procéder à l’installation des panneaux solaires. Ce basculement vers l’énergie renouvelable est un atout qu’ils peuvent utiliser dans leur argument de vente.

Comment les panneaux solaires augmentent la valeur de votre bien ?

La valorisation des maisons par la présence des panneaux solaires n’est nullement le fruit du hasard. En effet, les usagers sont conscients des avantages de ces dispositifs.

Les avantages économiques des panneaux solaires

Les avantages des panneaux solaires sur le plan économique sont à l’origine de la valorisation des biens immobiliers. Le recours à cette énergie renouvelable permet d’améliorer le diagnostic de performance énergétique (DPE) des logements. Ces bâtiments sont moins énergivores et ne dégagent que peu de gaz à effet de serre. Ainsi, la valeur des résidences équipées de panneaux photovoltaïques monte d’un cran par rapport à celle des maisons qui ne sont pas bien classées.
Les propriétaires ont aussi l’opportunité de revendre le surplus d’électricité photovoltaïque qu’ils ne consomment pas aux fournisseurs d’énergies. Cette opportunité optimise la rentabilisation du dispositif et en fait un véritable investissement. Ces propriétaires revendeurs se voient décerner des certificats verts par rapport à cette action.
Sinon, la rénovation et l’ajout de panneaux solaires permettent de bénéficier des subventions sous forme de prime ou de réduction d’impôt, comme MaPrimeRénov’.

Attrait pour les acheteurs potentiels

Le mode de vie qui tend vers le développement durable et la préservation de l’environnement favorise l’installation des panneaux solaires. D’ailleurs, la plupart des acquéreurs privilégient ce genre de logement afin de réduire autant que possible leur empreinte carbone.

Réduction des coûts énergétiques

La production de l’énergie solaire permet de diminuer de manière considérable la quantité de kWh de consommation, ce qui allège automatiquement les factures d’électricité. Il est possible de réduire le montant jusqu’à 50 % en autoconsommation. L’astuce pour arriver à mener les dépenses d’électricité à un montant inférieur est d’optimiser l’utilisation des appareils durant la journée, lorsque le soleil produit le maximum de rayonnements. Pour ce faire, les usagers peuvent programmer leurs électroménagers, comme le cas de la mise en marche et l’arrêt de la machine à laver. Les personnes actives peuvent tout mettre en place avant de partir de la maison et configurer l’appareil pour qu’elle fonctionne au moment voulu.

Quand les panneaux photovoltaïques s’arrêtent net : quel impact pour les propriétaires ?

Selon le modèle et le concepteur, les panneaux solaires ont une durée de vie qui varie de 20 ans à 30 ans. Un entretien régulier optimise la pérennité et le bon fonctionnement de l’installation. Toutefois, il arrive parfois que le dispositif cesse de fonctionner sans qu’il y ait une raison apparente. Cet arrêt a pourtant des conséquences négatives, étant donné qu’il cause des pertes financières et des désagréments.

Quels sont les deux principaux inconvénients des panneaux solaires ?

Les avantages de ce genre de dispositif sont loués, mais parallèlement, deux points méritent la réflexion pour bien réussir un projet solaire.

  1. Les rayons du soleil sont essentiels pour que les cellules photovoltaïques produisent du courant électrique. Les performances de ces installations dépendent alors des conditions météorologiques, ce qui rend l’autonomie énergétique impossible, car l’utilisateur n’a aucun contrôle sur le climat.
  2. Le prix est un autre inconvénient qui provoque la réticence des usagers. Le coût d’achat des panneaux solaires est élevé, nécessitant un investissement financier important.

Quels sont les risques liés aux panneaux solaires ?

Normalement, ces dispositifs ne sont pas dangereux, mais certaines complications peuvent survenir, notamment en cas d’infiltration d’eau. Un tel problème d’étanchéité peut endommager l’intérieur, l’isolation et la structure du bâtiment.
Les soucis de raccordements ou de connecteurs, la surchauffe et les panneaux défectueux exposent grandement à un risque d’incendie. Dans ce cas, l’intervention des pompiers sur le toit devient fort délicate. Effectivement, le risque d’électrocution est imminent même si le courant est coupé.

Comment se prémunir contre l’arrêt des panneaux solaires ?

La meilleure façon de veiller à leur bon fonctionnement est de les entretenir. Pour ce faire, il faut nettoyer les panneaux à l’aide d’une éponge en microfibre. L’action doit être douce afin d’éviter d’exercer trop de pression sur la surface et de causer des problèmes par la suite. Si elle est inaccessible, il faut recourir à une perche télescopique.
La raison récurrente d’une panne subite des panneaux photovoltaïques est la surcharge de l’onduleur. Elle se manifeste quand les ménages consomment moins d’électricité que ce que les dispositifs produisent. Lorsque les foyers revendent l’excédent au fournisseur d’énergie, tout marche bien. Le problème survient au moment où l’injection dans le réseau ne fonctionne pas correctement. En effet, l’excédent d’énergie sollicite grandement l’onduleur, qui doit avoir la capacité requise, sous peine de surcharge et de panne. Pour pallier ce problème, la puissance produite par les panneaux solaires et les spécifications de l’onduleur doivent concorder. Par exemple, des dispositifs photovoltaïques fournissant 10 000 watts d’énergie doivent être couplés à un convertisseur statique de 10 000 watts.

L’importance du certificat PEB dans la vente d’un bien équipé de panneaux solaires

La PEB est un certificat qui informe sur le niveau d’efficacité énergétique des habitations ou des bâtiments. Les résidences équipées de panneaux photovoltaïques doivent avoir des scores élevés. La performance énergétique des bâtiments renforce l’attractivité du logement et augmente sa valeur de vente.

Les vérifications à effectuer avant d’acheter un bien équipé de panneaux solaires
Les panneaux solaires : un atout pour l'immobilier

Les acquéreurs doivent prêter attention à certains éléments avant l’achat d’une maison dotée d’un système photovoltaïque. Ces points sont à voir de près parce qu’ils sont importants, dans la mesure où ils sont à la base de la performance du dispositif et de l’efficacité énergétique de la résidence.

L’orientation de l’installation : un élément clé

Ce paramètre est essentiel, car le rendement dépend grandement de l’exposition des panneaux photovoltaïques aux rayons du soleil.

  • Les constructions installées dans l’hémisphère sud doivent disposer d’un système orienté vers le nord. Sinon, une direction nord-ouest ou nord-est est envisageable.
  • Inversement, les propriétés situées dans l’hémisphère nord doivent être équipées de panneaux solaires exposés plein sud. À la rigueur, une orientation sud-ouest ou sud-est convient aussi.

L’importance du service après-vente par l’installateur

L’efficacité du support client du fournisseur de panneaux photovoltaïques est cruciale pour obtenir l’aide requise en cas de besoin. Effectivement, les occupants des lieux n’ont pas forcément les compétences pour comprendre le b.a.-ba de ces systèmes. Les propriétaires qui comptent concrétiser leur projet solaire doivent considérer ce facteur au moment de choisir.

Estimation de la durée de vie des panneaux solaires

Généralement, la durée de vie du système tout entier, incluant les batteries, les onduleurs et les panneaux proprement dits, est estimée entre 20 ans et 30 ans. Leur pérennité dépend de la marque ou du constructeur, de la perte de puissance au fil des années et de l’installation. Les équipements mis en place correctement par des professionnels peuvent atteindre les 40 ans.

Quel contrat choisir quand on achète un bien équipé de panneaux solaires ?

Les propriétaires qui vendent des maisons dotées de système photovoltaïque doivent céder leur contrat concernant les panneaux. Normalement, il doit y avoir une continuité de l’engagement de l’ancien titulaire du bien, mais il est aussi possible que le nouvel acquérir désire un autre système. Dans tous les cas, il existe deux types, à savoir :

  1. le contrat de maintenance ;
  2. l’obligation d’achat pour la revente du courant électrique.

S’il s’agit de la première option, le vendeur doit résilier son contrat. Les nouveaux propriétaires sont alors libres de choisir entre les deux types.
Concernant le certificat d’obligation d’achat, l’ancien titulaire de la maison doit céder ce contrat aux acheteurs. Ici, il est plutôt question de transfert et non de résiliation.

Découvre mes autres articles sur le même sujet

Retour en haut

Learn how we helped 100 top brands gain success